fbpx

 

Comment gérer l’acné hormonale après l’arrêt de la pilule ?

Vous avez arrêté la pilule il y a quelques semaines ou quelques mois et c’est une catastrophe ! Vous vous retrouvez avec des boutons rouges inflammés et douloureux sur le visage. Parfois même sur le décolleté et sur le dos.
Ces imperfections, c’est un cauchemar dont vous n’arrivez pas à vous débarrasser. Et il porte un nom. Le Dr Jolène Brigthen appelle ce phénomène le “Syndrome post-pilule”.

Pourquoi avez-vous de l’acné après avoir arrêté la pilule ? Et surtout, comment vous en sortir ? C’est ce que nous allons voir ensemble.

 

Mon histoire après Diane 35

J’ai pris la pilule contraceptive Diane 35 pendant 11 ans : de mes 16 ans à mes 27 ans.
Et comme 60% des femmes, je ne l’ai pas prise pour prévenir une grossesse, mais parce que j’avais un peu d’acné sur le menton à l’adolescence.

Quand j’ai arrêté la pilule, il ne s’est pas passé grand-chose. Mais au bout de 6 mois, l’acné a commencé à se développer très rapidement. En 3 semaines, j’avais le visage couvert d’acné !

Et franchement, à l’époque, je n’ai pas pensé que ça pouvait être lié à l’arrêt de la pilule. Et d’ailleurs, personne ne m’a jamais parlé d’un “syndrome post-pilule”.

 

Comment fonctionne notre cycle menstruel ?

Pour comprendre ce qu’est le syndrome post-pilule, il faut commencer par les bases.  Notre cycle féminin est une merveilleuse danse hormonale.
Tout commence dans notre cerveau et précisément dans l’hypothalamus qui donne l’ordre à l’hypophyse de produire plusieurs hormones, la FSH et la LH qui vont parler directement :

  • aux ovaires pour développer les follicules et permettre l’ovulation
  • à l’utérus pour accueillir une éventuelle fécondation ou provoquer les règles quand ça n’est pas le cas

Et les ovaires et l’utérus produisent à leur tour des hormones, l’oestrogène et la progestérone, qui vont en retour parler à l’hypothalamus.

L'axe HHO (hypothalamo-hypophyso-ovarien) peut être déséquilibré et engendrer de l'acné hormonale après l'arrêt de la pilule

Il existe donc une communication constante entre notre cerveau et nos organes reproducteurs par le biais des hormones.

C’est un circuit continu qui est nommé scientifiquement axe HHO : Hypothalamo-hypophyso-ovarien.

 

Qu’est-ce qui se passe dans notre corps et sur notre peau quand on prend la pilule ?

 

Quand on est sous pilule, les hormones de synthèse qu’elle contient empêchent cette communication entre le cerveau et les organes reproducteurs.

L’axe HHO ne fonctionne plus, ce qui a pour effet de supprimer l’ovulation.

Sous pilule contraceptive, la communication entre le cerveau et les ovaires est coupée sous l'effet des hormones de synthèse

La pilule réduit également la production des hormones androgènes qui sont souvent responsables du développement de l’acné.

Dans son livre Period Repair, Lara Briden, Docteur australienne en naturopathie explique clairement que la baisse des hormones androgènes et notamment de la testostérone, engendre une baisse de la production de sébum.
C’est pourquoi la pilule peut être efficace pour éliminer l’acné.

 

Pourquoi l’acné apparaît après l’arrêt de la pilule ?

Quand on arrête de prendre la pilule, l’axe HHO essaie de se rétablir : le cerveau et les ovaires tentent de communiquer à nouveau.
Et parfois cela peut prendre du temps… beaucoup de temps avant que ces hormones qui régulent le cycle menstruel se rétablissent et se remettent à fonctionner naturellement.

 

Lara Briden parle d’un double rebond sur la peau :

  • Les hormones androgènes, notamment la testostérone qui étaient “bloquées” sous pilule sont désormais produites à grande échelle par le corps.
  • Comme les hormones androgènes sont directement responsables de la production de sébum, la production de sébum augmente, la peau devient plus grasse et c’est un terrain fertile au développement de l’acné.

Sous pilule contraceptive, la peau produit plus de sébum, ce qui risque d'engendrer de l'acné après l'arrêt

Chez certaines femmes, l’arrêt de la pilule se vit à l’intérieur du corps comme un volcan en éruption. La pilule servait de bouchon et quand on le retire, tout part dans tous les sens !

 

Qu’est-ce que le syndrome post-pilule ?

Jolene Brighten, dont je vous ai parlé en introduction utilise le terme de «Syndrome post-pilule» pour désigner l’ensemble des signes qui apparaissent lorsque vous arrêtez de prendre la pilule. 

Si vous faites partie, comme moi, des 60% de femmes qui ont pris la pilule pour traiter l’acné ou des règles irrégulières ou abondantes… vous avez malheureusement de fortes chances de voir vos problèmes réapparaître après l’arrêt de la pilule !

Si vous aviez de l’acné avant de prendre la pilule, il faut comprendre que la pilule ne corrige pas l’acné, elle le cache sous le tapis…
En arrêtant de prendre la pilule, ce qui arrive souvent est le retour OU l’apparition de l’acné. 

Vous pouvez même avoir de nouveaux signes comme des maux de tête, des sautes d’humeur, de l’anxiété et de la dépression, des règles irrégulières, voire pas de règles du tout…

Ces signes apparaissent généralement dans les quatre à six mois suivant l’arrêt de la pilule.

 

Les signes d’un déséquilibre interne

Il faut vraiment comprendre que tous ces désagréments liés au syndrome post pilule peuvent indiquer un déséquilibre plus profond que la pilule peut masquer. 

Ce ou ces déséquilibres pouvaient déjà être là avant de prendre la pilule ou sont apparus quand vous étiez sous pilule.

Après l’arrêt de la pilule, ce n’est pas votre corps qui se révolte, c’est votre corps qui vous parle enfin après avoir été bâillonné pendant très longtemps !

Alors oui, c’est très désagréable, croyez-moi je le sais pour l’avoir vécu.
Mais si vous adoptez les bonnes stratégies, vous parviendrez à rééquilibrer vos hormones et à retrouver une peau nette.

 

Quelques stratégies pour vous aider à clarifier votre peau après avoir arrêté la pilule :

Prendre des hormones synthétiques pendant plusieurs années, ce n’est pas rien. Ne culpabilisez pas, vous ne pouvez pas revenir en arrière.
Maintenant, il faut aider votre corps.

 

  • Soignez d’abord votre alimentation
    Hippocrate disait “Que ton aliment soit ton meilleur médicament”
    Commencez par éviter les produits laitiers qui agissent directement sur vos niveaux d’hormones androgènes et participent au développement de l’acné.
    Fuyez autant que possible le sucre, en augmentant vos niveaux de glycémie, il provoque des pics d’insuline.
    Mettez dans votre assiette des fruits et légumes en bonne quantité et surtout des crucifères, les choux, les brocolis. Ils participent à un bon équilibre hormonal grâce à une substance qu’ils contiennent nommée DIM.
    N’hésitez pas également à cuisiner avec des épices et principalement du curcuma, c’est un puissant anti-inflammatoire.

 

  • Chouchouter vos intestins !
    Vous vous demandez sûrement quel est le lien entre hormones et intestins ?
    N’oubliez pas que les intestins sont considérés comme notre 2ème cerveau, ils ont une place importante dans la santé de notre corps.
    Les intestins évacuent également les déchets hormonaux, des hormones devenues inutiles que l’on a produites ou que l’on a ingérées, comme celles contenues dans la pilule.
    La pilule peut déséquilibrer votre microbiote cutané et perturber le bon fonctionnement de vos intestins.
    N’hésitez pas à consommer de l’ail et de la cannelle pour limiter la prolifération des mauvaises bactéries. Ou faire une cure de compléments alimentaires qui en contient.
    Pensez également aux probiotiques, dans votre assiette, comme la choucroute ou les cornichons. Ou en cure avec des compléments alimentaires adaptés.

 

  • Veillez à la qualité de vos cosmétiques 
    Beaucoup de substances chimiques contenues dans les cosmétiques sont déclarés ou suspectés être des perturbateurs endocriniens. C’est à dire qu’ils agissent directement sur nos hormones.
    Je ne cesserai de répéter que ce que l’on met SUR la peau se retrouve DANS notre corps.
    Une routine cosmétique de qualité est composée de produits naturels, bruts, avec très peu d’ingrédients !
    Une simple huile de jojoba fera plus de bien à votre peau qu’une crème avec 70 ingrédients dont 90% n’ont rien à faire sur votre peau !

 

Combien de temps dure le syndrome post-pilule ?

Par expérience, je sais que les femmes qui travaillent activement à rééquilibrer leur corps après l’arrêt de la pilule constatent une réelle amélioration de leur acné, voire sa disparition complète entre 3 et 5 mois. Parfois moins.

Pour les autres, la guerre des boutons est déclarée et elle dure souvent beaucoup, beaucoup plus longtemps. J’ai vu des femmes qui continuaient de se battre contre l’acné post-pilule après plusieurs années…

 

Les conseils de Marion

 

L’acné post-pilule est généralement à son apogée bout de six mois environ, au moment où vous êtes prête à abandonner votre combat et… à reprendre la pilule !
Mais vous avez compris désormais que la pilule ne fait que masquer vos problèmes de peau et qu’un jour, il vous faudra bien affronter le problème en face.
Alors courage, je vous assure qu’il existe une lumière à la sortie du tunnel.

 

Si vous souhaitez aller plus loin, je vous invite vraiment à suivre ma méthode Happyderme®, 6 étapes pour retrouver une peau sans acné.
Cette méthode a déjà sauvé la peau de centaines de femmes.
Elle est aussi parfaitement adaptée si vous envisagez d’arrêter la pilule dans les semaines et les mois à venir et que vous appréhendez les répercussions sur votre peau.

 

 

 

La méthode Happyderme aide les femmes à se débarrasser de leur acné pour de bon grâce aux méthodes naturelles et à la naturopathie - 6 semaines pour une peau sans acné