fbpx

Utilisez la paume de os mains au lieu des doigts pour appliquer sa crème ou son huile végétale sur le visage

Comment applique-t-on nos crèmes pour le visage ? Ben elle est bête ta question : tu mets ta crème sur tes doigts et tu te l’étales, basta ! Oui oui… Mais justement, il suffit de changer un tout petit geste pour faire une énorme différence.

J’ai une formidable astuce beauté et bien-être à vous livrer aujourd’hui. Je l’ai découverte dans le livre de Julien Kaibec « Adoptez la slow cosmetique ».

 

Utilisez toute la surface de vos mains

Au lieu de mettre votre crème, votre huile, votre sérum, tout ce que vous avez l’habitude d’étaler sur votre « peau de face », et bien vous allez les mettre dans… le creux de votre paume.

Si si, vous avez bien lu, dans la paume. Bon en même temps, c’est pas non plus super original, je ne parle pas d’utiliser vos pieds, vos coudes ou vos genoux. Mais c’est le petit détail qui change tout.

Vous frottez vos paumes l’une contre l’autre pour « chauffer » votre produit et vous l’appliquez sur votre visage, toujours avec vos paumes. C’est surprenant au départ, on se sent un peu maladroit. Mais cette méthode est tellement, mais tellement agréable qu’on se demande comment on faisait avant !

 

Quel est l’intérêt d’utiliser ses paumes ?

D’abord on met beaucoup moins de produit, donc moins de gâchis. Et oui, quand vous mettez votre huile ou votre crème sur le visage, ça coule forcément entre les doigts. Et c’est de la matière perdue.

Autre avantage, en mettant votre soin avec les paumes de vos mains, vous massez votre visage sur une plus grande surface. Vous ressentez un vrai moment de bien-être (non je n’ai pas inhalé trop d’huile essentielle !). Je vous jure, c’est juste top. Fermez les yeux, appliquez votre crème avec l’ensemble de votre main et vous aurez la sensation d’être en institut de beauté. Sauf que c’est totalement gratuit et c’est le spa à domicile matin et soir !

 

Je suis devenue une adepte de l’application de mes produits pour le visage à la paume des mains. Vous essayez et on en parle ?