fbpx

 

Vous pensez que les masques à l’argile verte sur le visage sont une bonne solution en cas d’acné ?

On lit partout sur internet que l’argile verte régule l’excès de sébum, élimine les impuretés. Que c’est le meilleur secret de beauté pour lutter contre les imperfections. Que c’est l’ingrédient indispensable pour les peaux grasses acnéiques.

Vous voulez mon avis sur le sujet ? Je ne suis pas du tout d’accord !
L’argile verte sur le visage peut faire bien plus de mal que de bien sur votre peau en cas d’acné et je vais vous expliquer pourquoi.

 

La star des ingrédients naturels anti-acné ?

 

Je vais vous donner un conseil en or : si vous êtes une inconditionnelle des masques à l’argile verte : arrêtez ça !
J’ai bien conscience que mon discours va à l’encontre de tout ce que l’on peut entendre ou lire sur le sujet.
Mais croyez-en mon expérience, j’accompagne depuis plusieurs années des femmes qui ont de l’acné et je vois chaque jour les dommages de l’argile verte sur leur peau.

Oui, l’argile verte est un ingrédient naturel. Mais ça ne la rend pas inoffensive pour autant. 

Elle a 2 principales qualités :

    • Elle est absorbante avec un  » b  »  : elle a le super pouvoir de retenir l’eau et le gras présents en surface, comme une éponge
    • elle est adsorbante avec un  » d  »  : elle attire comme un aimant les impuretés de la peau, même celles présentes en profondeur

Je sais ce que vous êtes en train de vous dire : « Marion, éliminer le gras et les impuretés, c’est exactement ce que je veux pour ma peau ! ».
Alors laissez-moi vous expliquer pourquoi ça n’est pas la bonne manière de le faire.

Votre barrière cutanée doit être protégée à tout prix

 

Votre épiderme constitue une véritable barrière cutanée. Cette dernière est lipidique, c’est à dire qu’elle est constituée de corps gras, principalement de sébum.
Ces corps gras sont essentiels au bon fonctionnement de votre peau, car ils permettent :

  • de retenir l’eau pour que votre peau soit toujours hydratée
  • de protéger votre peau contre les bactéries et les agents pathogènes qui viennent se déposer à sa surface

Avec ses capacités d’absorption (avec un  » b « ), l’argile verte absorbe l’eau et le gras de votre peau, ce qui abîme votre barrière cutanée.
Conséquence : votre peau se déshydrate, elle se fragilise et devient plus sensible aux agressions extérieures.
Résultat : moins bien protégée, votre peau est sujette aux rougeurs, aux irritations et… aux boutons.

Et c’est encore pire si vous laissez sécher votre masque à l’argile verte sur votre visage ! 

Ce n’ai ici que l’entrée. Voici le plat de résistance…

Grâce à sa capacité d’adsoption (avec un  » d « ), l’argile verte va attirer à elle les impuretés de la peau et les toxines qu’elle va aller chercher en profondeur.
Avez-vous remarqué que vous aviez parfois plus d’acné dans les heures et les jours qui suivaient un masque à l’argile verte sur le visage ?
En faisant remonter ces déchets à la surface, vous favorisez la création de nouvelles imperfections.

On est loin de l’objectif de départ ! Et souvent, comme vous avez de nouveaux boutons, vous refaites un masque et créez de nouvelles imperfections… C’est un cercle infernal !

 

 

Arrêtez de faire la  » chasse au gras « 

 

Une barrière cutanée de qualité est indispensable pour avoir une peau en pleine santé. C’est un bouclier protecteur contre les agressions extérieures et contre la déshydratation.

Je rappelle qu’elle est constituée principalement de corps gras. C’est donc une erreur de vouloir supprimer le sébum de la peau et l’assécher à tout prix.
Je vous assure que ce n’est pas la bonne méthode pour venir à bout de l’acné.

Si votre peau produit trop de sébum, ce qui peut être responsable de vos problèmes de peau, c’est à l’intérieur du corps qu’il faut chercher les solutions.
Tant que vous ne réglerez pas la cause fondamentale, les imperfections seront toujours présentes.

L’argile verte ne peut pas faire ce travail de fond.

  

Faut-il supprimer les masques à l’argile verte sur le visage en cas d’acné ?

La réponse est clairement oui !

Est-ce que ça signifie qu’on ne peut plus du tout faire de masques à l’argile ? Et bien non  ;).

Je vous recommande de remplacer l’argile verte par d’autres argiles, plus adaptées :

  • l’argile jaune si vous avez la peau mixte ou grasse
  • l’argile blanche, si votre peau est sensible et réactive
  • l’argile rouge, si votre peau est sèche
  • l’argile rose, si votre peau est abîmée

Voici quelques règles pour bien préparer un masque à l’argile :

  • Prenez de l’argile en poudre et de l’eau ou de l’eau florale, mélangez et appliquez.
    N’ajoutez rien d’autre, pas d’huile essentielle, pas d’huile végétale, rien, l’argile se suffit à elle-même.
    Si vous achetez des masques tout prêts dans le commerce, vérifiez qu’il n’y a que de l’argile et de l’eau, c’est important.
  • Ne laissez jamais sécher votre argile sur la peau, vous déshydratez votre peau et vous l’abîmez.
    Pendant l’application de votre masque, n’hésitez pas à l’humidifier régulièrement avec un brumisateur par exemple

Un masque à l’argile, c’est 1 fois par semaine, voire 2 fois par mois, ce qui est largement suffisant.
Le reste du temps, travaillez sur les déséquilibres à l’intérieur de votre corps, c’est là où tout se joue !

 

Si vous souhaitez vous libérer de l’acné pour de bon, naturellement, je vous invite à suivre ma méthode Happyderme®.

 

 

 

 

La méthode Happyderme aide les femmes à se débarrasser de leur acné pour de bon grâce aux méthodes naturelles et à la naturopathie - 6 semaines pour une peau sans acné