fbpx

Le masque de coton issus de la tradition de beauté japonaise offre un soin complet au visage, hydratant et assouplissant

Parfois on dépense beaucoup d’argent dans des masques hydratants ou revitalisants, sans savoir vraiment ce qu’il y a dedans et dont la durée de vie est très limitée. En plus, les allergies à certains composants sont fréquentes (plaques rouges, démangeaisons, petits boutons…).

J’étais la première à tester toute sorte de masques, et à en subir les conséquences, soit sur mon portefeuille, soit sur ma peau. Bon, il ne faut pas généraliser non plus, on trouve de très bons masques pour le visage… Mais j’avoue que depuis que j’ai essayé le masque de coton, je suis devenue fidèle !

A quoi sert un masque de coton ?

Au Japon, c’est un must have. L’objectif, après avoir bien nettoyé sa peau : appliquer sur le visage un masque imprégné de lotion, hydrolat, eau thermale… Le laisser poser le temps souhaité (au minimum 15 minutes) et admirer le résultat !

La peau est rafraîchie, reposée, douce, elle a retrouvé son élasticité et le teint est lumineux. On peut faire un masque de coton tous les jours ou quand on a le temps bien sûr. Mais la régularité, c’est le gage de l’efficacité !

Et franchement, quand on voit le résultat au regard du temps de préparation, on se dit qu’il faut être folle pour ne pas le faire ! Non ?

Pour réaliser un masque de coton, on pulvérise de l'eau d'un brumisateur et 'une lotion ou d'un hydrolat adapté à sa peau

 

Et en pratique ?

D’habitude pour se faire un masque, ce sont plutôt des crèmes que l’on applique en couche épaisse directement sur la peau. Le masque de coton n’est pas un masque conventionnel, dans le sens où il faut un « support » sur le visage pour activer la pénétration des actifs.

Plusieurs possibilités s’offrent à nous :

  • Un mouchoir en papier dans lequel on aura découpé les trous pour les yeux, le nez et la bouche
  • Des bandes de gaz ou de coton
  • Des cotons démaquillants grands formats que vous séparerez en deux ou trois parties
  • Des masques compressés pré-découpés (on en trouve sur Amazon)
  • Des masques pré-découpés (sur Amazon également)
  • Des masques pré-imbibés (que vous déconseille à celles qui sont soucieuses de ce qu’elles mettent sur leur peau)

On commence par se munir de son eau thermale préférée, puis d’une lotion. Attention cependant, il faut préférer un hydrolat pur et idéalement bio : menthe poivrée, lavande, mélisse de Provence, fleur d’oranger, géranium… Choisissez votre lotion en fonction de votre type de peau. En tout cas, pas de produits avec des conservateurs ou de l’alcool qui risqueraient d’irriter votre peau ! On est là pour se faire du bien !

Mode d’emploi :

  • Posez votre masque dans une petite assiette
  • Pulvérisez d’eau thermale jusqu’à ce qu’il soit imbibé mais pas détrempé
  • Pulvérisez quelques pschitts de votre lotion
  • Posez la masque sur votre visage en vous assurant que votre peau et le masque ne font plus qu’un
  • Détendez-vous pendant ¼ d’heure, ½ heure, 1 heure qu’importe !
  • Retirez le masque délicatement
  • Appliquer ensuite votre sérum et votre crème hydratante

Et voilà ! Vous êtes détendue, reposée, avec une peau de bébé, et ça fait du bien ! Tout ça avec 2 minutes de préparation. Sympa non ? Vous avez gagné à la fois un formidable moment de détente et un soin profond du visage. Une recette simple pour transformer son chez soi en spa !

Merci aux femmes japonaises de nous avoir fait partager ce soin d’exception. Vous essayez quand ?