fbpx

Le goûter a mauvaise réputation pour celles et ceux qui veulent faire attention à leur poids, alors qu'il est l'occasion de diversifier son alimentation

Ne me dites pas que vous n’avez jamais un petit creux entre le déjeuner et le dîner. Et écoutez vos excuses dans ces cas-là : « Non, mais le goûter, c’est réservé aux enfants, j’ai passé l’âge… » ou encore « j’essaie de faire attention à ce que je mange, donc pas de goûter pour moi ».

Mais malgré votre résistance, le placard à gâteaux vous appelle, tel le serpent dans le Livre de la Jungle : « aie confiance… ». Alors, vous craquez ou pas ?

Et si on arrêtait de se culpabiliser sur le goûter et que l’on trouvait une solution à la fois bonne pour son corps, pour sa tête et pour ses fesses ? Allez, on y va !

 

Vade retro goûtenas !

 

Dans notre beau pays, le rythme des repas est de 3 par jour : petit déjeuner, déjeuner et dîner. Tout ce qui sort de ces moments passés à table est considéré comme un surplus, un écart, une faiblesse, donc comme un risque potentiel d’agir sur la balance. 

Et pourtant, il nous paraît tout-à-fait normal et naturel de faire goûter chaque jour nos enfants. Et ce, sans penser une seconde que ça les mènera en surpoids ! Pourquoi alors s’en priver quand on est grand ?

La collation peut être l’occasion de s’alimenter avec des produits que l’on ne consomme pas habituellement pendant les repas et qui font du bien à notre corps. C’est aussi un excellent moyen de manger moins le soir, surtout que l’on dépense peu d’énergie la nuit (perso, après avoir couché les enfants et rangé la maison, j’ai pas du tout envie d’aller en boîte…).

Alors regardons le goûter avec bienveillance, comme une pause dans notre après-midi.

Les fruits secs de la famille des oléagineux sont idéaux au goûter car ils apportent des nutriments et des omegas nécessaires au bien-être de notre corps

 

Je mange quoi alors au goûter ?

 

Vous pouvez vous jeter tel un calciumibale vers le super encas yaourt vanté à la télé ou comme Jo-Wilfried Tsonga sur un Kinder Bueno. Mais aucune solution n’est vraiment bienfaisante pour votre santé ! Non, il vous faut un truc simple, rapide, coupe-faim et plein de bonnes choses.

C’est pourquoi on va se ruer sur les …. fruits secs ! Ah, je lis votre déception sur vos visages… Non, revenez ! N’abandonnez pas votre lecture maintenant ! Et oui, contrairement à ce qu’on peut penser, les amandes, noix de cajou, noisettes et autres pistaches ne sont pas que des aliments considérés comme caloriques !

Dans la grande famille des oléagineux, on trouve aussi toutes les graines : tournesol, courge, sésame, pignons de pin…

Les oléagineux comme les noisettes, les noix de cajou et les amandes sont excellents à consommer pour un goûter équilibré riche en nutriments

 

Les oléagineux, champions du monde des nutriments !

 

Il faut distinguer les fruits secs « à coque », les oléagineux, des fruits secs « séchés », c’est-à-dire les abricots, bananes, pruneaux, dates…  Si c’est derniers sont moins caloriques, ils sont néanmoins plein de sucres…

Pour ma part, je préfère les oléagineux, qui, comme leur nom l’indique, sont riche en lipides. Bouh les lipides ! Ben non, pas bouh. Les acides gras, dont les Omégas 3 et 6 sont indispensables à notre organisme, à la beauté de notre peau, de nos ongles, de nos cheveux…

Les oléagineux sont bons pour l’esprit car ils contiennent :

  • du zinc indispensable au fonctionnement cérébral
  • du fer pour booster nos capacités mentales
  • de la vitamine B5 pour nos performances intellectuelles

Les oléagineux sont bons pour le corps car ils contiennent :

  • des omégas 3 pour le bon fonctionnement cardio-vasculaire
  • des phytostérols pour lutter contre le cholestérol
  • des antioxydants pour ralentir le vieillissement cellulaire
  • du potassium et du magnésium pour la récupération des muscles après l’effort

Et bien d’autres bienfaits que vous pourrez approfondir sur les sites Passeport santé et e-santé

 

En pratique

Si vous mangez un paquet entier, c’est sûr que votre collation va être bien trop riche. Mais c’est surtout totalement inutile. Les oléagineux sont de formidables coupe-faim, à petite dose. Une petite poignée d’amandes (environ 30 gr) que vous mâcherez lentement sera largement suffisante pour vous caler !

Attention, il faut acheter vos fruits secs nature, c’est-à-dire non salés !!! Les qualités nutritionnelles sont bien meilleures et vous en savourez pleinement le goût !

 

Je suis une militante du goûter pour les grands ! Mais pas n’importe quoi : quelques amandes, quelques noisettes et des graines de tournesol et mon corps me dit merci.