fbpx

Il faut être vigilant sur les produits pour nettoyer ses pinceaux de maquillage qui peuvent contenir des produits chimiques que vous allez retrouver sur votre visage !

J’ai arrêté le maquillage au « doigt » depuis plusieurs années déjà. Question de résultat et de praticité. Depuis que j’ai goûté aux pinceaux pour appliquer mon fond de teint, mon blush, ma poudre de finition, mes fards à paupières, etc… je ne les quitte plus. Mais attention à l’hygiène !

Quand on a des problèmes de peau notamment, avec des boutons réguliers, il faut être particulièrement vigilant à tout ce qui rentre en contact avec la peau. Et les pinceaux sont une pièce maîtresse !

On va donc les chouchouter et les bichonner. Mais je vous rassure, sans se compliquer la vie avec des produits onéreux ou y passer 3 heures chaque week-end !

 

Vis ma vie de pinceaux

 

On fait souvent l’erreur d’être attentive aux dates de péremption des cosmétiques, à bien se laver les mains avant de toucher son visage… Mais on oublie que nos pinceaux végètent toute la journée à l’air libre, accumulant chaque jour dans leurs poils des produits cosmétiques, de la crème hydratante, du sébum, des poussières…

Bref, ils deviennent de vrais parc à attraction pour bactéries (vous voyez bien l’image ?). Ah, ah ! Vous ne regardez plus vos pinceaux avec le même œil maintenant ?

Il existe des produits spécifiques pour laver les pinceaux en parfumerie. Pratiques, ils sont souvent « sans rinçage ». Mais vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il y avait dedans ?

Quand on applique son fond de teint avec un pinceau, le transfert va dans les deux sens :

  • le fond de teint va s’imprégner dans le pinceau
  • inversement, les produits de nettoyage contenus dans les poils vont se transférer sur le visage.

Si j’utilise donc un produit du commerce « sans rinçage », souvent bourré de dérivés pétrochimiques et autres conservateurs, je vais inévitablement en mettre aussi sur mon visage. En très petite quantité, c’est vrai… mais tous les jours quand même !

 

Le savon d'Alep ou le savon de Marseille permettent de nettoyer naturellement ses pinceaux de maquillage avec efficacité et rapidité

 

Le savon d’Alep au service de la beauté de mes pinceaux

 

Il nous faut donc un nettoyant pour les pinceaux qui soit à la fois efficace, doux, rapide d’utilisation. Et surtout sans danger pour ma peau !

Il y a quelques années, lorsque j’avais de gros problèmes de peau (voire mon histoire d’amour avec l’acné), j’avais tenté le nettoyage du visage au savon d’Alep (on en trouve en grande surface maintenant). Une recette ancestrale très simple : huile d’olive et huile de baie de laurier. S’il est très efficace sur certaines peaux, sur la mienne, ça a été la catastrophe : peau sèche, qui tiraille… Bref, il est resté au placard.

Puis en cherchant comment nettoyer naturellement ses pinceaux de maquillage, je suis tombée sur un article qui préconisait le savon de Marseille. Super ! Mais j’en n’avais pas. A défaut, j’ai donc essayé avec le savon d’Alep et là, coup de foudre direct avec les pinceaux. Ça matchait !

Et comme un savon d’Alep, ça dure très très longtemps, vous faites des économies, tout en garantissant de ne mettre aucun produit chimique sur votre peau par transfert. Et halte aux idées reçues : mes pinceaux ne sont absolument pas gras après lavage et aucun poil ne s’est fait la malle !

 

Petit précis pour nettoyer naturellement ses pinceaux de maquillage

 

  • On mouille les poils de son pinceau
  • On le fait mousser sur le savon et on frotte dans la paume des mains
  • On rince et on répète l’opération si besoin
  • On fait sécher le pinceau sur un plan incliné ou tête en bas si vous trouvez un moyen de le faire tenir, sinon l’eau stagne dans le manche et le détériore
  • Et voilà : durée 5 minutes max pour mes 5 pinceaux

 

Voici une astuce très simple pour arrêter d’utiliser des produits chimiques sur ses pinceaux : les nettoyer au savon d’Alep, naturellement.