fbpx

 

Est-ce que vous êtes une accro des gommages ? Vous pensez qu’il faut absolument exfolier votre peau si vous avez de l’acné ? Savez vous qu’il existe différents types de gommages ? Et qu’il faut choisir le bon gommage en fonction de votre type de votre peau et de vos poussées d’acné ?

Peut-être que vous ne vous êtes jamais posé ces questions.

Il n’est jamais trop tard pour améliorer votre routine de soin.

C’est ce que nous allons voir aujourd’hui !

 

Mon expérience avec les gommages

 

Quand j’avais de l’acné, je pensais qu’il fallait exfolier ma peau tous les jours. Comme si les grains en frottant sur mon visage allaient supprimer les boutons…

Bon, ça n’a pas du tout fonctionné. Et maintenant je sais pourquoi.

Déjà, parce que c’est à l’intérieur du corps qu’il faut travailler pour éliminer l’acné et pas en surface.

Ensuite parce qu’on ne gomme pas sa peau tous les jours, c’est trop agressif, on retire sa barrière de protection et elle produit plus de sébum pour se venger.

Enfin, parce que j’utilisai les mauvais gommages ! Une erreur courante qui fait des dégâts sur la peau.

 

Pourquoi gommer régulièrement sa peau ?

 

Les cellules mortes s’accumulent naturellement à la surface de la peau. Il est bon d’aider régulièrement l’épiderme à les éliminer.

Et quand on a de l’acné, de nombreuses femmes développent ce que l’on appelle une hyperkératinisation. Sous l’influence des hormones androgènes, les kératinocytes, les cellules de l’épiderme sont produite en trop grande quantité.

Cette hyperkératinisation risque de boucher les pores de la peau, d’empêcher le sébum de sortir et donc de permettre à l’acné de se développer. Il est donc utile d’exfolier la peau de temps en temps.

Le gommage permet de :

  • Désincruster les pores,
  • Évacuer les points noirs,
  • Activer la microcirculation sanguine,
  • Réduire les rides superficielles,
  • Éclaircir le teint,
  • Stimuler l’épiderme.

Grâce à cette exfoliation, vous allez oxygéner votre peau, permettre aux actifs cosmétiques de pénétrer en profondeur, réduire vos imperfections et accélérer le renouvellement cellulaire. Rien que ça !

 

Les différents types de gommages

 

Il existe deux types de gommage : le gommage mécanique et le gommage chimique.

 

Le gommage mécanique

C’est le plus utilisé, mais c’est aussi le type de gommage le plus « décapant » !

Constitué de particules abrasives, comme des microbilles ou des graines broyées, associés à des actifs liquides, comme des huiles végétales ou des eaux florales (pour les produits naturels), ce gommage accroche et décolle les peaux mortes grâce à la pression et aux mouvements des doigts.

Ce gommage est réservé aux peaux épaisses et aux peaux grasses.
N’effectuez jamais un gommage mécanique sur une peau fine, sensible, sujette aux rougeurs… vous ne feriez qu’aggraver la situation !

Et bien sûr, on ne fait pas de gommage mécanique quand les boutons sont actifs.
Vous risqueriez de les percer, de créer des cicatrices et de les infecter.

 

Je recommande de pratiquer un gommage mécanique avec des ingrédients simples et naturels que vous pouvez trouver dans votre cuisine, comme le sucre en poudre (très très fin) ou les poudres végétales (amande ou coco par exemple).
Sélectionnez les ingrédients avec rigueur : les grains doivent être très très fins, on parle ici de poudres.

 

Le gommage chimique

Ce qui est chimique dans ce type de gommage, c’est la manière dont il fonctionne, on n’utilise pas d’ingrédients chimiques pour le réaliser (en tout cas, pas avec moi ;).
On appelle aussi ce type de gommage biologique ou enzymatique.

Ici, ce ne sont pas vos doigts qui font le travail, mais les ingrédients eux-mêmes.

C’est un gommage que l’on ne masse pas, il doit être posé comme un masque.
Il va décoller et dissoudre les cellules mortes.

Vous pouvez aussi trouver dans votre cuisine des ingrédients simples pour pratiquer un gommage chimique.


Je recommande :

  • l’acide lactique contenu dans les yaourts ou la crème fraîche. Et oui, les produits laitiers font partie des ingrédients sournois dans votre corps (voir mon article), mais peuvent être utiles sur votre peau.
  • les acides de fruits 
  • l’acide salicylique contenue dans l’aloe vera

 

Le gommage chimique est plus adapté aux peaux sèches ou aux peaux sensibles.
Mais attention, les acides  des ingrédients utilisés peuvent entraîner des réactions, comme des rougeurs, des picotements ou des irritations.

Interdiction formelle d’utiliser le citron ou l’aloé vera quand on a une peau réactive !

Pour vous aider à faire les bons choix en matière de gommage pour votre type de peau acnéique, je vous ai préparé un guide entièrement gratuit avec 15 recettes de gommages et de masques naturels à faire à la maison, avec des ingrédients simples.

 

Dans le prochain article, je vous expliquerai en détail :

  • les règles à respecter pour réussir votre gommage
  • la fréquence idéale pour exfolier votre peau
  • et quelques bonnes astuces dont j’ai le secret

Et oui le gommage c’est tout un art !

 

Les conseils de Marion

 

Effectuer régulièrement un gommage sur votre peau permettra de lui donner de l’éclat, de la douceur et de la souplesse. 

Téléchargez mon guide de recettes et voyez à quel point il est facile de faire soi-même ses soins avec des ingrédients disponibles dans vos placards !

 

Si vous souhaitez aller plus loin, je vous invite vraiment à suivre ma méthode Happyderme®.
Cette méthode a déjà sauvé la peau de centaines de femmes.