fbpx

 

Je m’adresse ici à toutes les femmes qui se battent depuis des mois ou des années contre l’acné. Et qui galèrent chaque jour avec leur transit.

La constipation est une réalité quotidienne et il existe un lien entre acné et constipation.

Je vous propose aujourd’hui de comprendre en quoi vos problèmes d’élimination peuvent engendrer vos problèmes de peau et surtout vous donner les premiers conseils pour rétablir la situation !

 

L’importance de l’élimination

 

Notre corps est équipé d’un magnifique système d’élimination des déchets.
Le foie fait le tri, les reins et les intestins se chargent d’éliminer ce qui n’est pas ou plus utile.

Saviez-vous que la peau fait aussi partie de système d’élimination ? La sueur et le sébum permettent aussi d’éliminer les toxines et les déchets.

On est bien d’accord que ça n’est pas son rôle premier. La peau est un peu le remplaçant sur un banc de touche lors d’un match.

Maintenant, imaginez que tous les joueurs titulaires sont blessés ou indisponibles ou jouent très mal d’un seul coup… c’est la peau que l’on va faire rentrer sur le terrain !

Quand le foie, les reins et les intestins ne font pas correctement leur travail, on confie une partie du travail à la peau. Et une peau qui élimine trop de déchets crée un terrain de jeu idéal pour l’acné…

 

Vos intestins sont-ils dans le « moove » ?

 

Si votre terrain intestinal n’est pas sain, vous le sentirez. Et votre peau, elle, vous le montrera !

J’ai fait un article complet sur le lien entre les intestins et les problèmes d’acné, je vous invite vraiment à le lire ICI.

La durée du transit donne une bonne indication sur le fonctionnement de vos intestins. C’est le  temps nécessaire entre la mastication des aliments dans la bouche, jusqu’à leur évacuation dans les toilettes.

Un temps de transit intestinal chez la majorité des occidentaux se situe aux environs de 70h.

Pour connaître votre temps de transit, vous pouvez consacrer un repas avec de grandes quantités de maïs, de betterave rouge ou de quinoa qui seront facilement observables au moment de l’élimination. Vous notez le jour et l’heure de ce repas et le jour et l’heure où vous évacuez les restes de ce repas. Si vous êtes aux environ de 70h ou moins, vous êtes dans le norme, si c’est plus, attention.


N’hésitez pas à consulter un professionnel de santé si vous avez le moindre doute.

 

Combien de fois est-on “censée” aller aux toilettes ?

 

Il n’y a pas que la durée du transit qui compte.
L’idéal, serait d’aller à la selle 1 fois par jour.
Le transit reste normal jusqu’à 3 selles par semaine.

Aller aux toilettes moins de 3 fois par semaine peut être le signe d’une dysbiose intestinale.

Les selles qui stagnent dans les intestins, et particulièrement dans le côlon risquent de produire des toxines, de modifier votre microbiote intestinal et de créer un état inflammatoire.

Les intestins sont responsables de 70% à 80% de notre immunité, il est donc important de les chouchouter ! 

 

Quelles sont les causes de la constipation ?

 

La constipation peut survenir pour différentes raisons : 

  • intolérances alimentaires
  • faibles taux d’enzymes digestives
  • s’alimenter dans des conditions stressantes
  • prise de médicaments (notamment antibiotiques)
  • carence en magnésium
  • consommation insuffisante de fibres 
  • manque d’hydratation

Si vos troubles sont réguliers et gênants, n’hésitez pas à en parler à votre professionnel de santé.

 

Comment améliorer l’élimination intestinale ?

 

Passons à la pratique : il faut que ça sorte ! Et le mieux possible.

Voici donc quelques conseils simples à mettre en place pour accélérer l’élimination des déchets et le renouvellement du contenu de votre intestin.

  • Augmentez votre consommation de fibres
    Les fibres agissent comme un balai dans vos intestins, elles accélèrent la vitesse du transit.
    Consommez des légumineuses et des fruits et légumes frais

 

  • Augmentez votre consommation d’eau : les selles sont composées de 70 à 80% d’eau
    Vous devez boire une belle quantité d’eau tout au long de la journée pour ramollir les selles et les faire avancer

 

  • Augmentez votre apport en magnésium
    Le magnésium aide à décontracter les muscles de la paroi intestinale et stimule le transit (effet laxatif doux)
    Mangez des aliments riches en magnésium comme les noix de cajou, les amandes, les légumes à feuilles vertes.
    Vous pouvez prendre du citrate de magnésium en complément.

 

  • Bougez vos fesses
    Pratiquer une activité physique va faire bouger vos intestins et l’aider dans son travail.
    Mettez votre corps en mouvement régulièrement en douceur. 

Lorsque votre corps évacue régulièrement ses déchets, vous remarquez un changement positif sur votre forme en général : moins de fatigue, plus d’énergie.

Et cela ne tardera pas aussi à se voir sur votre peau !

 

Les conseils de Marion

 

Prenez soin de votre ventre !


N’oubliez pas que vos intestins sont votre deuxième cerveau.
Ils ont besoin d’être en pleine forme pour vous garder en pleine santé. Alors mettez en place ces premiers conseils pour lutter contre la constipation.

 

Si vous souhaitez aller plus loin, je vous invite vraiment à suivre ma méthode Happyderme®.
Cette méthode a déjà sauvé la peau de centaines de femmes.